Les rappeurs à suivre en 2019 selon 10 experts hip hop

rappeurs_a_suivre_2019
rookiz_bpz_radio

ROOKIZ - Playlist

La playlist pour ceux qui creusent !

Les rappeurs à suivre en 2019 selon 10 experts hip hop

Journalistes, organisateurs, Djs, auteurs ou encore rédacteurs en chef de média spécialisés, ils scrutent tous d’un oeil attentif le grand radar du rap à la recherche des meilleurs espoirs du genre. Pour BACKPACKERZ, ils ont accepté de répondre à une questions simple : 5 rappeurs/rappeuses anglophones à suivre de prêt en 2019. Les paris sont ouverts.

Pro tip : pour découvrir les pronostics de nos 10 experts, lance la playlist ci-dessous et retrouve plus bas pourquoi ces artistes ont été retenus 👇

captain_nemo

Aurélien Chapuis aka Le Captain Nemo

Journaliste @Konbini / Chroniqueur @NoFun

Valee

Très prometteur et influent sur 2018, le rappeur de Chicago devrait rafler la mise cette année avec un album que j’espère hors norme. Et je veux encore plus de collaboration avec ChaseTheMoney, toujours atomique !

Tobi Lou

La musique hyper colorée de Tobi Lou m’a énormément accompagnée l’été dernier, proche des sensations de Smino, Duckwrth ou Aminé. 2019 a besoin de son cartoon sonore. J’en ai besoin, surtout !

Jay Critch

Relève aiguisée de New York, Jay Critch est le parfait mélange pour moi : technique, référencé mais aussi très actuel. Je le range avec le crew YBN, notamment YBN Cordae que je trouve excellent dans cette nouvelle génération. Ça mitraille dur !

Queen Key

2019 c’est l’année des femmes dans le rap. Plein de nouveaux talents m’ont marqué ces derniers temps comme LightSkinKeisha ou Megan Thee Stallion mais j’ai un petit faible pour le fou rire continu de Queen Key. La rappeuse de Chicago balance des vannes salaces toutes les cinq minutes avec un débit à décapiter tout ce qui bouge. Indispensable.

Glokknine

La nouvelle génération de Floride débarque derrière le modèle Kodak Black, tous insolents et abrasifs. Avec JayDaYoungan et Yungeen Ace, je pense que Glokknine est mon préféré, il a tout pour devenir le prochain grand. J’ai hâte.

emmanuel_forlani

Emmanuel Forlani

Fondateur et organisateur @Free Your Funk

J.I.D

Vu mon allergie totale pour la vague trap / autotunée d’Atlanta et que cette ville reste marquée pour moi par le passage d’Outkast et la Dungeon Family, je suis heureux de voir le succès grandissant de ce rappeur au flow élastique comme Kendrick signé par J. Cole. Ecoutez le track « Off Deez ».

EarthGang
Les deux potes de J.I.D, sont eux aussi d’Atlanta et sonnent vraiment comme une hybridation réussie d’Outkast et de The Pharcyde, j’attends leur nouvel album Mirrorland avec impatience et je réécoute le superbe « Meditate » en attendant.

TheColorGrey

Le non succès de ce rappeur/chanteur est un mystère et une injustice totale pour moi….la seule explication est qu’il rappe/chante en anglais alors qu’il vit à Anvers en Belgique. Donnez lui des prods de Kaytranada et un bon attaché de presse et ce type aura enfin un succès mérité. Ecoutez « Swerve » et expliquez moi pourquoi ce clip n’a que 37 000 vues….

Saba, Smino & Noname

Même si mon rappeur actuel préféré de Chicago s’appelle Mick Jenkins, l’annonce d’un album commun entre ces trois artistes de Chi-town pour 2019 est une nouvelle réjouissante….on connait la dextérité de Saba depuis « There You Go » et le potentiel de Smino malgré un dernier album décevant…ajouté à la poésie jazzy de Noname, l’album peut être l’une des belles surprises de l’année.

Grand Singe

Je sais c’est du rap français donc je suis hors sujet mais quand j’ai découvert leur titre « Ouverture » je me suis téléporté au début des années 2000 quand j’étais jeune, que j’avais des cheveux et que pas mal de rappeurs français comme La Caution, Grems, D’Oz, Soklak, Octobre Rouge, Triptik, Sept, Iris….excellaient dans la gymnastique linguistique….et c’est le cas de ce trio originaire de Besançon. Donc Grand Singe, c’est du rap de vieux, mais qu’est ce que c’est bien !

maxime_delcourt

Maxime Delcourt

Journaliste indépendant – Expert rap pour Les Inrocks, Slate

AJ Tracey

Ça fait un petit moment que je suis de près les mixtapes ou les différents EP’s de ce mec de Londres, et j’avoue avoir hâte d’écouter son premier album, AJ Tracey. Ça devrait surfer sur ce que Stormzy ou Skepta ont tenté de faire avec leurs derniers albums : développer un son très grime (GIGGS sera d’ailleurs présent sur le disque !), mais l’ouvrir aussi à des productions qui se rapprochent parfois de Denzel Curry ou A$AP Rocky.

GlokkNine

En fait, là, tout va dépendre de la façon dont GlokkNine va gérer sa propre vie. Il a été arrêté pour possession d’armes et après une course poursuite en octobre dernier, mais s’il laisse ses mauvais instincts de côté pour se concentrer sur sa musique, ça peut vraiment donner quelque chose de gros en 2019.

Hykeem Carter

En 2018, Hykeem Carter a balancé deux projets (Midnight et The Sound Of Bad Habit, sous le pseudo Baby Keem), a posé sur la BO de Black Panther et est désormais chapeauté par Cardo. Autant dire que ça promet pour 2019 !

Tokyo The Producer

Honnêtement, je ne sais pas ce qu’il a prévu pour 2019, mais j’ai tellement écouté « Totem Pole » en fin d’année dernière que j’ai hâte d’entendre ce qu’il réserve pour les mois à venir.

charles_parishiphop

Charles Delestre

Responsable communication @Festival Paris Hip Hop

J.I.D

Signé précédemment par J. Cole sur son label Dreamville, le rappeur d’Atlanta a vécu une belle année 2018. Il a su, d’abord, écraser la concurrence sur les freestyles des XXL freshmen, puis a sorti un album magistral, DiCaprio 2, confortant les espoirs placés en lui suite à l’EP The Never Story. Il est également passé par la Bellevilloise avec EarthGang lors de Paris Hip Hop pour un concert bien énervé ! JID peut faire de 2019 son année, il ne tient qu’à lui de concrétiser.

Kelvyn Colt

Une voix sortie d’outre tombe, un nom d’arme à feux, et des bangers qui transpercent l’encéphale… que faut-il de plus pour ne pas croire en ce jeune prodige germanique. Son titre « Bury Me Alive » résonne dans mes playlists depuis plus d’un an et son passage chez Colors a fait mouche. Surveillez-le !

070 Shake

Affilié au label GOOD Music et avec des apparitions sur les albums de Nas, Pusha-T et Kanye West, la rappeuse du New Jersey a clairement capté la lumière en 2018, sortant aussi un brillant EP Glitter. 070Shake est maintenant à la charnière de sa jeune carrière, espérons qu’elle transforme l’essai.

Buddy 

Compton n’est pas qu’un quartier difficile, c’est aussi une source inépuisable de talents, une inspiration pour une jeunesse destinée à s’élever. Derrière les Kendrick Lamar et consorts, Buddy a tout pour briller lui aussi. Son album Harlan & Alondra a été pour moi l’une des plus belle sortie de l’été.

Boogie

Compton toujours… Boogie est pour moi l’un des rappeurs les étincelants de sa génération. Contrairement a Buddy, il n’a dévoilé que quelques rares clips et singles en 2018 mais ses précédents projets laissent entrevoir un avenir radieux pour ce talentueux artiste. [NDLR, l’album de Boogie est sorti après la rédaction de ce paragraphe]

raph_da_cruz

Raphaël Da Cruz

Journaliste @Mouv @Abcdrduson / Chroniqueur @No Fun

Ian Kelly 

L’arme secrète du Jamla Records de 9th Wonder. Sur CHAMPIAN, sorti en décembre dernier, il montre son goût pour l’esthétique « classiciste » du label, en y apportant sa voix nasale et son flow nerveux, hérité du rap de la Bay Area, où il a grandi.

YBN Cordae

Fera-t-il partie de la longue liste des jeunes artistes maudits validés par Dr. Dre ? Le membre de la bande YBN a en tout cas une capacité hors pair pour dévorer n’importe quel instru qu’on lui envoie, millésimé ou actuel, avec cette facilité insolente et un débit constamment sautillant.

RJmrLA

C’est un voeu pieux, plus qu’un pronostic : il serait temps que RJmrLA devienne la nouvelle icône du rap angelino. Encore porté l’an dernier par ses deux projets de 2017 (MrLA et The Ghetto), RJ a un bagout magnétique et une rage de vaincre sans failles.

Jay Critch

Nouvel espoir du rap new-yorkais, Jay Critch est parvenu sur Hood Favorite à synthétiser kickage millimétré et mélodies entêtantes, une extension plus agressive de l’attitude nonchalante de son pote Rich the Kid.

Hykeem Carter

Nouveau protégé du producteur star Cardo, Hykeem Carter est un petit magicien du beat, qui a réussi à placer ses instrus sautillants et décalés sur le dernier album de Jay Rock. Ses quatre projets solo de 2018 montrent aussi un interprète en progression et à la malice juvénile communicative.

brice_miclet_

Brice Miclet

Journaliste indépendant – Expert rap pour Konbini

Flipp Dinero

Il ne faut pas limiter Flipp Dinero à son carton « Leave Me Alone« . Deux ans qu’il balance des singles dans lesquels il se cherche, faisant entrevoir des prédispositions certaines. Il devrait se trouver en 2019, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Blueface

2019 nous dira si Blueface est un épiphénomène porté par les kids uniquement ou non. Son rap off beat si particulier le différencie, sa personnalité complètement barge aussi, mais il faudra confirmer. Quitte ou double.

Bhad Bhabie

La carrière de Bhad Bhabie a débuté grâce à des choix douteux. Elle a couru à la corde durant toute l’année 2018, sans jamais se faire une place réelle dans la top list des espoirs de 2019… Jusqu’à ce qu’elle sorte le titre « Babyface Savage » avec Tory Lanez le 10 janvier. Une tuerie.

Lava La Rue

Difficile de choisir un seul nom dans le rap anglais. Mais puisque Lava La Rue nous rappelle parfois Akua Naru et que son EP Letra, sorti cet été, est une pépite, misons sur elle.

Thutmose

Thutmose ne s’est pas encore fait un nom en France. C’est dommage. Son Nigéria natal transpire dans son rap, notamment dans sa superbe mixtape Man On Fire sortie en septembre dernier. Un talent pur.

yann_ihh

Yann Cherruault

Rédacteur en chef @iHH Mag

Children of Zeus

Composé de Konny Kon et Tyler Daley, deux vétérans aux carrières solos déjà bien remplies, le duo de Manchester (UK) devrait faire de 2019 une autre grosse année après déjà deux ans à forte intensité discographique qui ont notamment vu l’an dernier la sortie de Travel Light, leur premier album, et de la puissante Winter Tape gratuite balancée fin décembre où leur maîtrise inspirée du hip-hop, de la soul et du reggae atteint des sommets inattendus.

M9 aka MELANIN 9

En solo, au sein des Orphans Of Cush ou de Triple Darkness, le londonien Melanin 9 (ou M9) est un caïd de la rime contondante et sa nouvelle livraison annoncée de peut pas déroger à la règle.

Flohio

Que ce soit avec ses nombreuses vidéos ou avec son second EP (Wild Yout) sorti fin 2018, Flohio a maintes fois prouvé que la volubile MC duSud de Londres avait les capacité techniques requises pour tenir en haleine et fédérer toutes les strates de la scène hip-hop internationale.

MC Eiht

Sans le vétéran MC Eiht et son groupe mythique, Compton ‘s Most Wanted, le rap n’aurait sans doute pas le même visage et il va sans dire que tous les projets solo ou collectif annoncés pour 2019 sont à guetter avec attention.

Lady Leshurr

Après pas mal de tapes et de morceaux détonants propulsés sur le web depuis 2009, la MC de Birmingham (UK) sortira enfin son premier album, annoncé comme étant très éclectique, en 2019.

benoit_allofloride

Benoit Haran

Booking agent @AlloFloride

Coi Leray

Très forte, un son agressif et porte un message fort pour la gente feminine dans le rap. 2019 c’est son année.

Lil Keed

Atlanta en 2019 c’est lui !

TheColorGrey

La Belgique est un vivier incroyable. TheColorGrey ne déroge pas à la règle. Et en plus il est adoubé par Lukaku, juste ça, ça me suffit.

Rico Nasty

Je parlais de Coi Leray et que 2019 était son année. Mais en vrai 2019 c’est aussi l’année de Rico Nasty des filles dans le rap de manière plus générale.

JPEGMAFIA

C’est sombre et abrasif. Sa collaboration avec Denzel Curry sur « Vengeance » a fini de me convertir.

lenny_sorbe

Lenny Sorbé

Journaliste @ YARD

Don Toliver

Si l’on considère le vibrant succès d’ASTROWORLD comme la première pierre de l’empire Cactus Jack, alors Don Toliver se doit d’être le prochain. Repéré à la force d’une prestation de funambule sur “CAN’T SAY”, le jeune rappeur de Houston se distingue par la variété de ses flows ainsi que son timbre de cowboy texan, à la fois puissant et chevrotant.

Octavian

Plébiscité par Drake et Virgil Abloh, auréolé du prestigieux prix BBC Sound of 2019 : beaucoup de raisons devraient vous pousser à surveiller Octavian. Mais le véritable tour de force de ce franco-anglais de 23 ans, c’est d’avoir signé Spaceman, un projet à l’identité sonore déjà très marquée, qui puise chez beaucoup sans pour autant ressembler à quiconque.

SAINt JHN

SAINt JHN a longtemps été un secret de l’industrie, caché derrière les mélodies et les textes de Joey Bada$$, Usher ou Jidenna. Mais le brooklynite s’est depuis décidé à dévoilé sa large palette au grand jour, à travers un premier projet prometteur intitulé Collection One. On attend la suite de pied ferme.

Yhung T.O.

Il y a près d’un an, le collectif SOB x RBE s’imposait comme la révélation de la B.O. de Black Panther, chapeautée par Kendrick Lamar. Parmi ses quatre membres, c’est le street crooner Yhung T.O. et son sens aigu de la mélodie qui sortent du lot. En 2019, on attend de lui qu’il soit celui qu’on appelle pour concrétiser un bon single en hit imparable.

slowthai

À la fois rugueuse et industrielle, la musique de slowthai s’inscrit dans la plus pure tradition britannique. À ceci près qu’elle est ici sublimée par une dimension visuelle qui ne manque pas de références, et une forme d’énergie brute qui se retranscrit aussi bien sur disque que sur scène.

antoine_bosque

Antoine Bosque

Co-fondateur @ BACKPACKERZ / Curateur playlist ROOKIZ

Thutmose

D’origine nigériane et relogé à Brooklyn durant son enfance, Thutmose s’est fait connaitre via son énorme freestyle sur l’instru de « Humble ». Non content d’avoir sorti une des meilleures mixtapes de l’année passée (Man On Fire Mixtape), il semble décider à croquer 2019 avec des tubes en puissance comme son « Wait up », à retrouver dans la playlist. 

Tierra Whack

Tout juste extirpée de l’anonymat par la nomination du génial clip-medley de son album Whack World, la jeune artiste originaire de Philadelphie a posé en un seul projet les bases d’un univers musical et visuel absolument addictif. Hâte d’écouter la suite !

Innanet James

Un moment déjà que ce gamin de Brooklyn à la voix si particulière squatte nos playlists sans rencontrer le succès qu’il mérite. L’année passée, son excellent Keep It Clean a réussi à séduire Pusha T qui l’a rejoint sur le titre « Better Without You ». Reste à espérer que le boss de G.O.O.D saura attirer la curiosité sur ce jeune talent.

Bbymutha

Mère célibataire, coincée dans un sale coin du Tennesse avec ses 4 rejetons, Bbymutha est bien loin de l’image de queen bitch des Cardie ou Nicki. Un point les rassemble en revanche : leur capacité à croquer des instrus. Ecoutez son titre « D.I.Y« , sorti la semaine dernière et vous comprendrez.

Michael Aristotle

Probablement l’artiste le moins connu de cette liste. Celui qui a trouvé son nom sur le Kanye West name generator fait autant de vues que les tuto make up de ta soeur pourtant il rappe comme un futur grand du game. Alors, avant que cet Aristote d’Atlanta ne glane un autre gros co-sign (après celui de J.I.D), va ajouter quelques vues à son terrible « No regrets« .

Un grand merci aux 10 experts qui ont accepté de se prêter au jeu de ces pronostics pour 2019.

rookiz_bpz_radio

ROOKIZ - Playlist

La playlist pour ceux qui creusent !