img

Sally – Shoot feat Vicky R, Joanna, Kanis, Alicia & Chilla

Sally – Shoot feat Vicky R, Joanna, Kanis, Alicia & Chilla

Clips Publié le 22 avril 2021

Discrète depuis son Ep PYAAR sorti fin 2019 et son apparition remarquée et remarquable dans les studios de Colors où elle y a interprété son titre JFLASally marque son aujourd’hui retour avec le single Shoot. Décidée à faire dans le grandiose, elle réunit sur ce morceau pas moins de 5 chanteuses et crée une sororité explosive, débordant de prestance, d’attitude et de talent.

La production de Banga et Sutus se fait la rampe de lancement du flow des 6 fusées qui porteront le titre en orbite. Emmenée par d’irrésistibles sonorités brésiliennes, l’instrumental pose les bases de l’ambiance exaltante et euphorisante qui habitera la totalité des 3 minutes et 33 secondes qui composent le single. Chacune des 6 artistes s’applique à présenter la meilleure version d’elle-même et nous offre la quintessence de sa proposition artistique. La juxtaposition d’univers aussi variés que différents aurait pu ternir le morceau si l’alchimie avec laquelle elles marient leurs voix n’était pas symbiotique. Leurs couplets, ponts et refrains respectifs puisent leur force dans cette symbiose, l’union les galvanisent, et, à l’unisson, elles embrasent l’instrumental.

Le clip, réalisé par Léonie Violain met en scène les six reines à travers une esthétique vintage. On les voit déambuler autour de voitures d’époque dans une allégresse communicative et terriblement contagieuse. Élégamment vêtues, elles impressionnent par leur attitude charismatique et incarnent magistralement l’énergie qui habite le son. Sans verser textuellement dans la politique, Shoot est plus qu’une célébration, c’est une démonstration. Une démonstration que les femmes sont présentes dans le rap, qu’elles sont talentueuses, audacieuses, ambitieuses et qu’elles ont les capacités pour prendre le game d’assaut.

SallyChilla, Joanna, Vicky RKanis et Alicia sur ce morceau, mais aussi Le Juiice, Meryl, Bianca Costa, CannelleDavinhor et tant d’autres peuvent incarner cette nouvelle génération de rappeuses. On souhaite qu’elles inspirent, décomplexent et libèrent toutes celles qui veulent se lancer dans le rap et ouvre la voie à un milieu plus inclusif. À nous, médias, incombe la tâche de relayer leur travail avec la même ardeur que leur homologues masculin et faire de leur vœux de succès une réalité.