« Still Tippin' » de Mike Jones en 10 remixes et samples

mike-jones-still-tippin-thebackpackerz

« Still Tippin' » de Mike Jones en 10 remixes et samples


Dans le monde, il existe deux genres de titres. Ceux qui partent aux oubliettes et ceux qui restent ancrés dans nos têtes. « Still Tippin' » de Mike Jones fait partie de la seconde catégorie. Peu importe les saisons, la météo, le jour, l’heure… ce genre de track intemporel rend fou à chaque écoute. Véritable classique des années 2000, « Still Tippin' » possède cette magie. Pour fêter l’anniversaire de Michael « Mike » Jones ce samedi 6 janvier, nous avons voulu répertorier 10 sons qui ont délibérément samplé ou remixé « Still Tippin' ». Et si à l’époque, on se demandait Who Is Mike Jones?, la question ne s’est plus posée à la sortie du premier album du rappeur dirty south dont est extrait le fameux morceaux. Retour sur un classique.


Slim Thug – « I’m A Hoe » (Freestyle)

Avant de commencer, posons les bases, celles du sample. En reprenant les premières notes de l’ouverture de William Tell de Rossini, le producteur Salih Williams a été très loin dans les recherches pour faire de « Still Tippin' » un track d’exception. Évidemment, il fallait Houstonifier le skeud, Salih rajoute donc du piment en incrustant quelques basses et un hook de Slim Thug datant d’un freestyle de 1998… Une mayonnaise parfaite on vous dit.

Slim Thug, Mike Jones & Chamillionaire – « Still Tippin' » (Original)

Avant de devenir le hit international qu’on lui connait, « Still Tippin' » possédait une autre version, originale on va dire, puisque le titre est apparu bien avant. Enregistré en 2002, le morceau comportait un couplet de Chamillionnaire et non de Paul Wall, ainsi qu’une production de Bygg Time… Une sombre histoire de beef a incité Mike Jones à revoir ses plans. La suite, on la connait…

Mike Jones & Nicole Wray – « Still Tippin' » (Remix)

Évidemment, le succès de ce morceau était tel qu’il fallait y aller de son remix au plus vite. On est en 2005, pour les besoins de la bande son du film « Hustle & Flow », la production fait appel à Nicole Wray pour poser son couplet sur le track. On aime la touche féminine de la rappeuse et aussi le nouveau couplet de Mike Jones.

50 Cent, Young Buck & Spider Loc – « Bitch What You Know About »

Un peu plus tardivement, l’un des crew en vogue des années 2000 s’essaye sur « Still Tippin' » et s’en sort plutôt bien. 50 Cent, en ambassadeur, en appelle a ses soldats Young Buck et Spider Loc pour kicker l’instru’ sur la mixtape 2050 : Before The Massacre. G G G G-Unit !

Paul Wall & Yung Ro – « Hoes Wanna Know »

Bien qu’originaire de Houston, on connait Paul Wall surtout pour sa période Crunk très teintée Atlanta… Le Crunk oui, tu sais ce style de hip-hop qui en a tant révélé de « Lil » rappeurs bien avant ceux d’aujourd’hui. Paulo adapte le tempo, retravaille le beat et pose avec Yung Ro sur un « Hoes Wanna Know » assez mémorable. Crunk that b*tch.

JME, Fury, Tinchy Strider & Skepta – « Still Tippin' » (Remix)

Alors que la grime n’en est qu’à ses débuts, les rappeurs anglais effectuent un travail de fond non négligeable pour se faire reconnaître dans le monde entier. Très fervent des collaborations, nos voisins rappeurs JME, Fury, Tinchy Strider et un dénommé Skepta s’allient en 2008 pour offrir une touche UK de « Still Tippin' » et prouver aux US qu’ils en ont dans le ventre !

Skepta – « Back Then » (Remix)

Quelques années se sont écoulées, la grime a percé, Skepta collabore avec Drake ou Kanye mais Skepta continue surtout à kiffer le « Still Tippin' ». Le rappeur fait appel à son plus fidèle producteur le dénommé Plastician pour embellir une nouvelle fois le track. Houston London connection.

Beatking, Gangsta Boo & Paul Wall – « Roll Hard »

Une autre mode s’est développé durant les années 2000, le courant Chopped & Screwed. Consistant à ralentir l’instrumentale et/ou les voix, Beatking remet au gout du jour le genre sur son projet commun avec Gangsta BooUnderground Cassette Tape Music sorti en 2014. Ils convient (du verbe convier) Paul Wall sur « Roll Hard » afin rapper une nouvelle fois sur une production qu’il maîtrise à la perfection.

Freeze Corleone & Slim Chavez – « Still Tippin 2015 »

On va pas se mentir, « Still Tippin » a quand même eu du mal à s’exporter. Peu importe, deux Français se sont adonnés à rapper sur le track. Freeze Corleone invite Slim Chavez sur ses Vieilles Merdes Vol.2 et la secte 667 se rapproche toujours plus de Houston. Les deux rappeurs se passent le mic et rappent tour à tour sur les 2 minutes 55 du titre.

Lucki Ecks & Ransah – « Still Steal »

Aujourd’hui, Eck$ n’est plus mais continue à rapper sous le nom de Lucki, tout simplement. Lorsqu’il utilisait encore son blaze complet, le rappeur démontrait son habileté au micro sur la production retravaillée de « Still Tippin' ». Promu par la chaîne YouTube Elevator, le son est niché dans le flot de vidéos mais on l’a ressorti pour vous. Du bon.

A$AP Rocky – « Purple Swag »

Bien que le sample de « Still Tippin' » ne soit pas utilisé sur ce morceau, le track a une influence considérable sur A$AP Rocky. Si vous tendez bien l’oreille, on entend la voix de Mike Jones à deux reprises. La première vers les 40 secondes et la deuxième fois vers 2 minutes qui sert de transition entre l’interlude de « Purple Swag » et la reprise de l’instrumentale originale très chopped & screwed façon Houston. Ce son a lancé la carrière maintenant à l’apogée du rappeur de NY.

Currensy – « Still Tippin » (Remix)

Pas besoin de vous l’apprendre, Currensy a un penchant assez fort pour certaines herbes de couleur verte. Pour sa mixtape Weed and Instrumentals (étonnant), le louisianais se fait plaisir et lâche un rap sur « Still Tippin' ». C’est court mais le flow et la voix de Currensy passe bien sur la production des voisins texans.