Saba – CARE FOR ME

Avril 2018

Saba

CARE FOR ME

Note :

​Presque deux années après la sortie de son premier LP Bucket List Project, Saba nous offre CARE FOR ME, son second album studio. Auto-produit comme le précédent, le kid de Chicago revient avec une prose posée et douloureuse mais qui rayonne d’optimisme. Un joli projet qu’on vous présente en trois points marquants.

Catharsis

Impossible de parler de cet opus sans en expliquer le contexte : c’est une oeuvre qui fait suite à un deuil. Ceux qui suivent la trajectoire artistique de Saba savent qu’il est l’un des membres fondateur du PIVOT Gang avec son frère Joseph Chilliams, leur cousin John Walt et leur ami MFn Melo. Si certains d’entre eux s’extirpent encore de l’anonymat, Saba a fait le premier pas et cette affaire n’aurait sans doute pas été la même sans le précieux concours de ses compères. Le chemin du succès est escarpé et la vie est souvent cruelle. En perdant John Walt, victime d’un assassinat consécutif à une rixe, les ailes du collectif ont du se replier pour assimiler le chagrin et retrouver un équilibre.
CARE FOR ME est un opus qui parle de ce manque, de la difficulté à surmonter un deuil et des palliatifs que chacun est capable de se prodiguer pour dépasser l’épreuve. A travers les dix tracks qui composent son opus, Saba parle bien sûr de la mort (« BUSY/SIRENS »), de la solitude (« FIGHTER »), d’amour (« HEAVEN ALL AROUND ME »), de femmes (« BROKEN GIRLS ») et d’espoir (« SMILE »). Porté par « LIFE », un single à la production mélancolique et puissante, cet opus a, en tous les cas, su exciter les plus impatients et intriguer les nouveaux venus.

Jazz and hope

On ne le dira jamais assez : la release d’un album de Saba est la garantie de pouvoir déguster une pâtisserie musicale. Reste à savoir quelle saveur aura l’enrobage. Les plus attentifs auront saisi que bien qu’on puisse y déceler une forme d’amertume, la production se voit toujours conférer une attention particulière par cet héritier d’une famille de musiciens.
Cet opus, le quatrième projet de Saba (après deux EP et un premier album studio), ne déroge donc pas à la règle. S’appuyant sur une inspiration jazz assumée et vraiment fraiche, cet album dont la direction musicale a été assurée par Saba, daedae PIVOT et Daoud respire le jazz. Si la contrebasse donnait cette profondeur au morceau « LIFE », le piano et ses notes chaloupées se retrouvent sur quasiment chaque morceau de ce projet à la production d’une netteté et d’une inspiration remarquables.

Chicago, usine à talents

Nous l’évoquons souvent et l’adage ne fait que se vérifier mais il est certain depuis une vingtaine d’années que Chicago occupe une place de choix dans la géographie du hip-hop US. Après avoir vu l’émergence de stars comme Common ou Kanye West (sans faire injure aux autres), la Windy City offre une nouvelle fois au rap US un souffle de fraicheur et de conscience comme seules les rues de Chi City semblent savoir en faire émerger. Outre le talent de cette scène en pleine effervescence, c’est aussi l’esprit d’entraide artistique qui se démarque de leur démarche. Voir que des talents comme Saba, Smino, Cam O’Bi ou Monte Booker et le premier d’entre eux, Chance The Rapper, continuent à accompagner assidument les projets des uns et des autres est un gage de qualité. Et un bel exemple de solidarité artistique.
Sur ce projet, on retrouve la présence de theMIND, Chance et KAINA, la dernière pépite de la bande. Si les contributions sont bien entendues différentes (plus portées sur le RnB pour theMIND et KAINA), elles participent à faire de ces opus un pièce différente teintée de plusieurs sensibilités qui témoignent aussi du fait que CARE FOR ME évoque des sujets auxquels nous sommes tous confrontés.
La rédemption par la continuité. C’est certainement la recette la plus efficace pour surmonter des épreuves comme celle à laquelle sont confrontés Saba et son collectif. Bien que Bucket List Project, son précédent projet ait été une réussite musicale et critique, Saba revient avec un opus tout aussi réussi, plus condensé aussi (dix tracks au lieu des seize précédents) et aux relents plus jazzy. Sans rompre avec la musicalité proposée auparavant, CARE FOR ME réussit le coup de force d’allier musicalité, sentiments profonds mais communs et optimisme des textes. Le climat décrit par Saba est d’ailleurs très clair et serein : la vie a flanché mais mes passions n’ont pas changé. Et la qualité de cet album est surement la meilleure réponse à apporter à cette tragédie. Vous pouvez y aller les yeux fermés, on a même le sourire à la fin.

Saba – CARE FOR ME