Chilla en concert au Ferailleur de Nantes en Novembre

Retour à l'agenda
jeudi 19 décembre

Chilla

Le Ferrailleur Nantes
chilla
L'avis BACKPACKERZ

Celle qui est considéré comme la nouvelle relève de Diam’s, ou bien,  comme l’espoir du rap francophone, viendra présenter ses textes pleins de combativité et de pugnacité sur la scène du Ferrailleur le 19 décembre.

Cette rappeuse aux couleurs féministes, a la volonté de s’imposer dans le milieu et elle ne lâchera rien ; à commencer par son cro-Mi, qui l’aide à faire bouger les lignes et pointer du doigt les comportements et les mentalités trop arriérés de notre société.

Mareva Rana de son vrai nom, est déterminée à conquérir son public et à prendre sa place dans ce milieu, grâce à ces textes plein de maturité.

Selon Kery James, l’artiste qui lui a donné la première partie de sa tournée et un feat, « Il ne faut pas être un chasseur de talents pour remarquer celui de Chilla. Il saute aux yeux, il est indéniable. Elle passe du rap au chant avec une aisance déconcertante comme pouvait le faire une Lauryn Hill. De plus, c’est une personne simple, humaine et sensible. Elle est jeune ce qui lui laisse une possibilité d’évolution artistique importante. A mon sens, elle est loin d’être au bout de son chemin musical. » .

En outre, Chilla possède plusieurs précieuses cordes à son arc. A 6 ans, elle a débuté dans la musique par le Violon qui la suivi jusqu’à l’adolescente. A l’adolescence, c’est le rap qui lui permettait de s’exprimer le mieux. Une fois ses études terminées, c’est naturellement qu’elle empruntera cette voie, en conservant ses influences classiques.

On reconnaît dans son flow un mélange de mélodie, de parlé-chanté et de rap qui donnent clairement les notes de son style bien à elle.

Alors Am, Stram, Gram, venez l’écouter!

Chilla

Le Ferrailleur

Sur le Mag

Chilla : « J’ai arrêté de vouloir constamment prouver »

il y a 2 mois

Chilla vengeresse dans « Mira », son nouveau clip

il y a 8 mois

Lomepal, Chilla et Reef représentent leur ville pour l'iPhone X

il y a 1 an