Comment le monde de la musique se prépare au futur du live

Home Concert by Black Thought

Comment le monde de la musique se prépare au futur du live

Les tournées étant une partie majeure de la vie d’un artiste ainsi qu’une source de revenus primordiale pour nombre d’entre eux, ils sont dans la nécessité de trouver d’autres solutions pour traverser cette pandémie et satisfaire leurs fans. Les concerts en ligne se sont affirmés comme une solution palliant à la crise actuelle, mais cette pratique peut-elle se pérenniser ? Tour d’horizon des solutions permettant aux artistes de se rapprocher de leurs fans en cette période de pandémie.

Les concerts prévus au printemps dernier ont d’abord été repoussés à cet automne mais la menace d’une seconde vague de covid-19 pousse les organisateurs à reporter une nouvelle fois ces dates. Près de six mois après le début des fermetures des salles de spectacle et sans indication quant à la reprise des concerts, à quoi ressemblera le futur du live ?

De nouvelles formes de concerts : Instagram, YouTube, Twitch et Fortnite

Depuis le mois de mars, de nombreux artistes ont profité de cette période pour offrir à leurs fans de nombreux concerts en live Instagram. Ces concerts, donnés depuis leur salon ou leur chambre, permettent aux artistes de rester proche de leur public offrant une authenticité que l’on avait plus l’habitude de voir. On a pu voir quelques performances notables comme les sessions de James Blake, qui a dû annuler sa tournée mais voulait tout de même partager sa musique à ses fans, ou le concert de Swae Lee seul dans son studio mais prétendant être devant une foule en liesse. D-Nice envoyait ses DJ sets tous les samedis soir et Timbaland et Swizz Beatz ont continué leurs Verzuz, des battles de beats, une fois le confinement terminé. Cela prouve bien le changement de mentalité de certains artistes vis-à-vis des événements virtuels en live.

Cependant, la limite d’une heure sur Instagram Live ou les problèmes techniques de connexion et de son montrent les défaillances de la plateforme. Les concerts étant souvent effectués depuis le domicile de l’artiste et ne leur permettent pas d’être rémunérés, ces performances n’offrent que trop rarement une proposition artistique plus poussée. La plupart des artistes qui avaient proposé de nombreux lives pendant le confinement ont petit à petit arrêté, mais les règles concernant les grands événements n’ont, quant à elles, pas bougé.

Alors que la plupart des artistes envahissaient leurs fans de lives Instagram, Travis Scott et Epic Games, développeur du jeu Fortnite, nous ont offert Astronomical, un concert diffusé mondialement sur Fornite le 20 avril. Ce concert d’environ 10 minutes mettait en avant les plus gros succès de Travis Scott avec des effets spéciaux directement liés à l’univers futuriste de l’artiste de Houston. Les dernières minutes du show dévoilaient le nouveau single « The Scotts » en collaboration avec Kid Cudi. Astronomical fut un franc succès pour les deux parties.

D’une part, Travis Scott voyait les ventes d’Astroworld bondir et son nouveau single se placer numéro 1 mondialement sur les plateformes de streaming, d’autre part, Epic Games réussissait à rassembler 12,3 millions de joueurs au même moment et à cumuler 27,7 millions de personnes à travers les différentes représentations dans les jours qui ont suivi. Cet événement fut une preuve qu’il existe bien d’autres manières pour les artistes de faire des concerts et de se ‘connecter’ à leurs fans sans qu’ils n’aient à se déplacer.

travis-scott-astroworld
A voir également Travis Scott – ASTROWORLD

Ce n’était pas la première fois que Fortnite s’associait à un artiste pour créer une expérience unique mêlant musique et effets spéciaux. L’année dernière, le concert de Marshmello avait déjà rassemblé plus de 10 millions de joueurs. Ce tour de force d’Epic Games prouve aux sceptiques qu’il existe actuellement une alternative aux concerts traditionnels pour les plus gros artistes et que Fortnite est devenu plus qu’un simple jeu vidéo. Fortnite n’est pas le seul à proposer des concerts puisque le festival Rave Family Block Fest, s’est déroulé dans Minecraft, avec plus de 900 artistes présents et des billets qui se vendaient à partir de 10$.

Des concerts en distanciation sociale

Il existe d’autres méthodes ne requérant pas de connexion Internet et l’artiste américain Travis McCready, un chanteur de blues-rock, a organisé le premier concert en distanciation sociale aux Etats-Unis début mai. Cette méthode n’est pas viable financièrement car seulement 200 personnes étaient présentes, soit 20% de la capacité de la salle. D’autres artistes britanniques ont effectué des concerts similaires au Royaume-Uni.

Sam Fender Live

Concert de Sam Fender à Newcastle | © Ian Forsyth/Getty Images

Au Danemark, les concerts en drive-in apparaissent comme une autre solution temporaire avant la reprise officielle des concerts. Les spectateurs restent dans leur voiture en écoutant depuis une station FM le concert tout en ayant la possibilité d’interagir avec l’artiste en Zoom.  PLK, Leto ou encore Hamza seront les têtes d’affiche d’un événement similaire organisé par Radar le 12 septembre. Bien que cette méthode soit innovante, elle n’est pas simple à reproduire à grande échelle et ne donne la possibilité qu’à un nombre très limité de participants d’assister au concert. Le concert sera cependant retransmis en live sur YouTube.

Drive In Concert

Concert en Drive-In | © Lukas Kabon/Anadolu Agency via Getty Images

Nouvelles méthodes, nouvelles propositions artistiques ?

Certains artistes ont privilégié d’autres support et Erykah Badu a proposé trois concerts différents sur son site où les fans devaient payer 1$, 2$ ou 3$. Chaque concert offrait une ambiance différente et était également accompagné d’un merchandising spécial et contrairement aux Instagram Live, l’artiste offrait une vraie proposition artistique dans un cadre différent à chaque concert, tout en étant rémunérée. Twitch apparaît comme une option plus favorable pour de nombreux artistes car les spectateurs peuvent donner de l’argent à l’artiste s’il le souhaite. Ces méthodes font écho à la tribune de Jean Michel Jarre qui militait récemment pour des concerts en ligne payants.

Les règles étant moins strictes qu’au printemps dernier, les artistes peuvent désormais jouer dans des salles de concert, offrant une scénographie et une qualité sonore supérieure. L’exemple de Chilla au Trianon peut donner des idées à d’autres artistes de la scène rap francophone de profiter de ces salles de concert qui restent malheureusement vides. De nombreuses salles de spectacle comme la Philharmonie de Paris ou l’Orchestre Symphonique de Melbourne partagent déjà des concerts de musique classique sur leurs sites Internet. La salle australienne propose même de réserver des sièges virtuels pour quelques dollars.

Cercle s’était déjà spécialisé depuis quelques années dans l’organisation d’événements diffusés en ligne. Les spectateurs profitaient de performances de célèbres DJ dans des lieux extraordinaires aux quatre coins de la planète entouré d’un public limité à une centaine de fans.

Des concerts en ligne oui, mais sur quelle plateforme ?

La situation actuelle offre une opportunité pour Instagram, Twitch, Youtube, Facebook ou encore Fortnite de créer de nouvelles formes de concerts en ligne. Les maisons de disque le savent et Sony Music, propriétaire du label de Travis Scott, est en train créer un département dédié aux concerts en ligne en embauchant des spécialistes en développement de jeux vidéo. Sony Music pourrait également profiter des autres divisions de Sony spécialisées dans ces domaines pour mettre en place des concerts semblables à celui d’Astronomical dans les prochains mois.

Le constat de l’incapacité pour de nombreux artistes de survivre avec les seuls revenus du digital met en lumière la fragilité du modèle économique du streaming. Depuis le début du confinement, Spotify offre la possibilité aux utilisateurs de payer directement les artistes au lieu de modifier son système de rémunération. Cette crise pose la question du renouvellement du modèle de streaming actuel. Mais avant que cela puisse avoir lieu, les artistes et fans vont devoir trouver d’autres moyens de partager leur musique.

Ces solutions de concerts temporaires depuis le domicile des artistes permettent de continuer de faire vivre leur musique et de ne pas se faire oublier auprès de leurs fans. Le concert en live streaming ne deviendra pas roi du jour au lendemain et lorsque les salles de concerts pourront rouvrir, les fans répondront certainement présent. Cependant, les concerts en ligne ne sont qu’à leurs débuts et les artistes, les réseaux sociaux et les maisons de disques l’ont déjà bien compris.


Ce dossier est une contribution libre de Oscar Lundgren que nous avons choisi de publier. Si vous aussi vous voulez tenter d’être publié sur BACKPACKERZ, n’hésitez pas à nous envoyer vos articles via notre page de contact.