Categories: News

Bandplay, l’orchestre de Memphis en 10 productions

L’ombre de Bandplay est présente à Memphis depuis sa rencontre avec Key Glock en 2017. Le producteur issu de Columbia est un pure produit du Tennessee ayant grandi avec les classiques de la Three 6 Mafia. Son frère l’initie lorsqu’il est jeune au beatmaking et il comprend rapidement les rouages de la discipline. Après sa rencontre avec Key Glock à Nashville, Bandplay se lie rapidement d’amitié avec le Paper Route Empire (Label de Young Dolph). Il prend ainsi les commandes de la direction artistique de nombreuses sorties du label et se fait un nom dans tous les états-unis. 

Bandplay est un électron libre qui ne se limite pas au simple beatmaking. Il s’est initié à d’autres musiques comme la Country et travaille généralement avec plusieurs musiciens extérieurs au rap pour ses compositions comme Ryan Upchurch. Il est aussi le fondateur de Street Orchestra, un collectif de producteurs basé à Nashville. Son envie de produire l’a aussi conduit à s’exporter en Russie avec le rappeur Kizaru, une volonté rare pour un américain. Tout en rendant hommage à Young Dolph, rendons la part de lumière que mérite Bandplay en France avec ces 10 productions. 

 

Young Dolph & Key Glock – <<Water on Water>>

Single blockbuster de l’album Dum and Dummer de Key Glock et Young Dolph, « Water on Water » est la recette classique de Bandplay. On retrouve la trace de 808 très pesantes surplombée d’une mélodie aquatique. Le rendu donne un titre à l’apparence ennuyeuse mais terriblement addictif une fois la recette de Bandplay adoptée dans nos oreilles. 

Young Dolph & Key Glock – <<Major>>

Le titre le plus célèbre de Bandplay et l’une des plus collaborations de l’histoire du rap de Memphis. « Major » propulse le duo Key Glock – Young Dolph au sein des charts grâce à l’ambiance sombre de Band Play. Une simple boucle de piano construit toute la production du morceau qui a conquis les amateurs gangsta rap de toute la planète. 

 

Young Dolph & Key Glock- <<Ill>>

Toujours au piano mais dans un registre différent « Ill » est l’un des titres phares de l’album Dum and Dummer de Glock et Dolph. Avec cette production Bandplay parvient à s’adapter aux adlibs énergiques des deux rappeurs tout en proposant une ligne de piano planante voire mélancolique. On voit là la volonté du producteur à proposer des productions modernes néanmoins en gardant un côté acoustique. 

 

Big Scarr – <<Frozone>>

Protégé de Gucci Mane et cousin de Pooh Shiesty, Big Scarr a pu bénéficier de l’aide de Bandplay pour la sortie de son premier projet. « Frozone » est l’une des instrumentales les plus minimalistes de Band. Elle rappelle avec ses légères notes de clavier l’ère de gloire de Timbaland. La production relève aussi d’un charme unique avec des bruits de glaçons en fond rappelant la lean qui pullule les neighborhood. 

 

50 Cent – <<Nigga Nigga>>

Kanan Tape est sûrement l’un des pires projets sorti par 50 Cent. Il fut néanmoins l’opportunité pour le producteur de travailler avec une des légendes du jeu. Une production peu reconnaissable venant de Bandplay  mais qui a le mérite de sortir 50 de sa zone de confort.

 

Kizaru – <<No Stop>>

Kizaru est un des rappeurs russes les plus célèbres. En 2022 pour rendre hommage à Young Dolph, l’artiste a sorti First Day Out ou l’ont peut retrouver de nombreuses sonorités de Memphis. Le rappeur a évidemment fait appel à Bandplay pour son album avec le titre « No Stop« .

 

French Montana – <<Water>>

Un parfait exemple de la magie de Bandplay lorsqu’il est entouré d’un orchestre. Avec la légende French Montana, le producteur crée une production épique basée sur des violoncelles et une ligne de piano. Il ajoute à cela des teintes électroniques qu’on identifie facilement dans sa musique aujourd’hui. Le tout donne un panorama de la vie de trafiquant même sans écouter les paroles de French. 

 

Key Glock – <<I Be>>

La réédition de l’excellente Yellow Tape 2 de Key Glock n’a pas manqué de faire du bruit. Entre hommage à Young Dolph et Bangers acérés, Glock a décidé d’inscrire son projet comme l’une des meilleures surprises de 2022. I Be est l’un des titres qui vient crédibiliser la réédition avec son ambiance guerrière. 

 

Key Glock – <<Something Bout me>>

Pour débuter la fameuse Yellow Tape 2, Glock choisit de s’appuyer sur un storytelling ultra condescendant. Bandplay lui offre une instrumentale abyssale et envoûtante. « Something about me » est une grande réussite par son âme revancharde. 

 

Young Dolph & Key Glock – <<Penguins>>

Moins consistant que le premier volume, Dum and Dummer 2 a tout de même conquis par certains titres comme « Penguins« . Encore plus minimaliste que « Frozone« , ce titre joue sur des notes froides de synthé pour rappeler la froideur des quartiers et la blancheur de la cocaïne des Trap house. 

Malo Hervé

Jeune Breton fanatique de Kendrick Lamar. Collectionneur de disque à plein-temps. Serait prêt à aller au bout du monde pour voir Three-6-Mafia en concert.

Recent Posts

Heavy Rotation #401

Tracklist de la semaine Titre Artiste(s) Album "Entretien avec un OG" A2H, ISHA (Single) "Overcome"…

2 jours ago

Orelsan – Civilisation perdue

Pourquoi ? C’est la question que l’on peut se poser durant la première écoute de…

3 jours ago

Stormzy, So La Lune, Khali… les sorties d’albums de la semaine

Sorties anglophones Stormzy - This is What I Mean https://open.spotify.com/album/5feRs2ejrMcxuM5hcDDSBb?si=kjjxGePARqqmQ4jQk6Es4A MIKE, Wiki, The Alchemist -…

5 jours ago

Heavy Rotation #400

Tracklist de la semaine Titre Artiste(s) Album "Rien ne change" robdbloc Rien ne change "Gang'Nem"…

1 semaine ago

BROCKHAMPTON, Roddy Rich, SCH… les sorties d’albums de la semaine

Cette semaine marque la fin d’une ère qui restera gravée dans le marbre pour l’éternité.…

2 semaines ago

8Ruki : le nouveau rap conscient

Avec Steam en 2019, 8Ruki faisait signe à l’industrie qu’il n’était pas là pour jouer.…

2 semaines ago