Categories: Tops

6 artistes Rap UK à écouter en 2024

L’année 2023 aura marqué une nouvelle étape dans l’avènement du rap anglais sur la scène internationale. Après le raz de marée « Doja » de Central Cee en 2022, nos voisins britanniques ont confirmé que les singles rap UK s’exportaient à merveille. Parmi eux on trouvait entre autres « Who told you » de J Hus et Drake, l’un des tube de l’été avec ses sonorités afro et son refrain irrésistible et « Sprinter » du super-duo Dave et Central Cee dont le clip cumule a date 200 millions de vues et a été en partie tourné à Monaco.

Côté albums, la cuvée rap UK 2023 était plus inégale mais on y trouvait tout de même de très bons projets parmi lesquels Zero Tolerance de Giggs, Unfinished Business de Fredo, Famous Last Words de CASISDEAD ou encore les excellents Real Back in Style de Potter Payper et Crop Circle 2 de Nines qui ont tous les deux fini dans notre top 10 de 2023. On ose le dire, la scène rap/drill UK n’a jamais été aussi prolifique, aussi diverse et aussi intéressante.

À quoi peut-on donc s’attendre pour 2024 ? Quels sont les projets à écouter, qui sont les vétérans qui reviennent et qui sont les nouvelles têtes d’affiche à découvrir ? Le premier trimestre écoulé nous permet d’y voir un peu plus clair et de vous proposer un rapide tour d’horizon avec une liste de 6 artistes à ne surtout pas manquer cette année.

1. Dizzee Rascal : le Retour du Pionnier

On démarre cette liste avec Dizzee Rascal, pionnier du rap anglais et artiste fondateur du grime qu’il a participé à populariser avec le classique Boy in da Corner, son premier album sorti en 2003. Dizzee n’a alors que 19 ans et signe le premier vrai succès international du rap anglais, inspirant au passage toute une génération de rappeur(e)s dont Danny Brown qui le citait récemment comme une de ses influences majeures. Plus de 20 ans se sont écoulés durant lesquels le MC londonien n’a jamais cessé d’être actif mais s’est toutefois éloigné du rap préférant les singles house et les collaborations pop.

Son nouvel album intitulé Don’t take it personnal sorti le 9 février 2024 sonne donc comme un retour aux sources tant il est inconditionnellement empreint de tout ce qui fait le rap UK. Les productions d’abord : 16 titres aux sonorités garage, grime voire drill notamment sur le très bon « Get out the way » en featuring avec BackRoad Gee. Ensuite Dizzee Rascal s’entoure de figures emblématiques de la scène anglaise, notamment les autres légendes grime que sont Frisco, P Money, D Double E et JME. Les deux derniers MCs figurent sur l’excellent « What you know about that », un hymne aux débuts du grime illustré par un clip nostalgique et brillant.

Au final Don’t take it personnal est un album réussi. On y retrouve un Dizzee en pleine forme, qui ne se prend pas au sérieux et à l’air de se faire plaisir avec des productions énergiques hautes en couleur et des textes légers. Bref tous les ingrédients qui ont fait le succès de Boy in da Corner mais 21 ans plus tard histoire de boucler la boucle.

Titres à écouter d’urgence: « Stay in your lane » et « What you know about that » sur le dernier album et « I Luv You » et « Fix up look Sharp » pour les classiques.

 


2. Cristale : l’Étoile Montante

Tout semble sourire à la jeune rappeuse de Brixton qui est devenue en l’espace de quelques mois l’une des artistes les plus scrutées du rap Outre-Manche. Active depuis 2020, Cristale s’est faite connaître par le biais de freestyles drill postés sur Youtube. En 2023 elle enchaîne les couplets remarqués notamment le freestyle chez Fumez The Engineer avec la rappeuse Teezandos qui lui permet de faire l’étalage de sa technique et de gagner en visibilité (plus de 8M de vues sur Youtube).

C’est pourtant sur le titre « Antisocial » sorti fin 2023 qu’on constate tout le potentiel de Cristale. Sur une production somptueuse du beatmaker anglais TSB, la jeune rappeuse dépeint son mode de vie solitaire et sa phobie des gens, elle qui préfère traîner avec son petit cercle d’amis d’enfance plutôt que de fréquenter les soirées glamour. Original et sincère, le titre alterne critique de ses pairs (« most of the girls I know spend time trying to get into the Bundas ligas, they craving mandem attention ») et constats acerbes (« remember when Black Lives Mattered lol why it don’t matter anymore »).

À tout juste 21 ans Cristale se démarque par une technique remarquable, un texte abouti et un charisme rare. Également actrice (elle a fait une petite apparition dans la dernière saison de Top Boy), elle jouit actuellement d’une belle visibilité en Angleterre et a montré sur la scène de La Place lors de son passage en février à Paris qu’elle pouvait également captiver le public français. Elle devrait sortir son premier album en 2024 et sera sur la scène du Yardland Festival le 6 juillet prochain à l’Hippodrome Paris-Vincennes !

Titres à écouter d’urgence: « Antisocial », « Sing Dat », « Roadents » et les freestyles Fumez the Engineer et Daily Duppy.


3. Central Cee – Driller ou Pop Star?

Plus besoin de le présenter tant il jouit désormais d’un statut de pop star. Découvert par le grand public anglais en 2020 avec les singles « Day in a life » et « Loading » puis une première mixtape réussie (Westside), Central Cee qui rappe depuis 2014 a réussi à s’imposer comme la tête d’affiche de la drill anglaise à l’internationale.

Ce succès fulgurant s’explique d’abord par sa proposition musicale, une version plus mélodieuse de la drill, bourrée de samples soul, de clins d’œil aux classiques du hip-hop (il sample par exemple Kanye West sur « Retail Therapy » et MOP sur « Ruby ») et de punchlines au potentiel viral qui conviennent parfaitement à l’ère Tik Tok. C’est également le résultat d’une volonté délibérée de s’exporter et d’une stratégie marketing finement pensée et orchestrée de main de maître avec son manager Ybeez. Pour « Doja » il est par exemple le premier artiste anglais à sortir un titre sur la plateforme américaine Lyrical Lemonade avant d’enchaîner rapidement avec le très habile « LA Leakers freestyle » dans lequel il explique les nuances de l’argot anglais au public américain.

A quoi peut-on désormais s’attendre ? Son premier album est en préparation et devrait sortir au 2ème trimestre 2024, une étape importante de sa carrière après avoir signé avec Colombia Records l’année dernière pour 20 millions de dollars. Cela devrait lui permettre de jouir d’un budget marketing quasiment illimité mais également ouvrir les portes à de nombreuses collaborations avec des artistes majeurs. On l’a notamment vu en studio récemment avec Ice Spice, Gunna, Lil Baby ou encore l’artiste nigérian afrobeats Asake.

Musicalement, il est difficile de prédire quelle sera la direction de l’album mais c’est l’occasion parfaite pour Central Cee de sortir de sa zone de confort et aller vers de nouvelles propositions musicales éventuellement plus afro ou plus pop. Reste à voir si le résultat sera convaincant. Le titre « I will » sorti début 2024 qui est une balade pop chantée est relativement fade et décevant contrairement au titre « H.Y.B » sorti sur la mixtape de J Cole sur laquelle Cench nous offre un super couplet. On attend donc impatiemment la suite !

Titres à écouter d’urgence: « H.Y.B », « LA Leakers freestyle », « Doja » pour ceux qui auraient vécu dans une grotte les deux dernières années et « Loading » et « Obsessed with you » pour les morceaux plus anciens


4. Skrapz : La Reconnaissance Tardive

Tout vient à point qui sait attendre. Voilà qui pourrait résumer la carrière de Skrapz tant elle est semée d’embûches et a nécessité de la patience. Ancien membre du collectif grime SLK, Skrapz rappe depuis 2003 sans jamais avoir vraiment percé. En 2014 il se fait remarquer dans l’underground grâce à la mixtape 80’s baby sur laquelle il freestyle sur des instrus classiques rap et r&b des années 90 de LL Cool J en passant par The Fugees et Notorious BIG. Considérée comme un projet iconique, la mixtape devra attendre 2021 pour bénéficier d’une réelle visibilité lorsqu’elle deviendra disponible sur les plateformes de streaming comme Spotify.

En 2023, Skrapz sort le titre « Normal » dans lequel il aborde les questions autours de son retour (« Everybody asking man when the album is coming out, what you rapping about, what’s the album called… ») et offre une réponse très simple (« Skrapz is back baby everyone calm down »).

S’ensuit le titre « Check » sur lequel il concède « I was meant to drop time ago, major setbacks but it’s minor though ». C’est finalement le 1er mars 2024 que sort son dernier album intitulé Reflection, un projet de 15 titres cohérents et parsemés de collaborations avec certains des mastodontes de la scène anglaise. On y retrouve évidemment son compère Nines (sur « Rocking chair » et « Cuban Links » avec D Block Europe) mais également Potter PayperTigg Da Author et Bellah pour un très beau refrain sur le touchant « Need a break ».

Introspectif et personnel, Reflection est une réussite. Les productions sont de haute qualité et on rentre dans l’univers du rappeur grâce à des textes imagés remplis de jeux de mots habiles qui viennent illustrer un flow calme et lancinant, marque de fabrique du rappeur. Il ne fait aucun doute, « Skrapz is back baby »!

Titres à écouter d’urgence: « Need a break », « Reflection », « Rocking chair » et « I’m Yours »


5. Nemzzz : Rookie of the Year?

On continue notre tour d’horizon avec Nemzzz, le jeune rappeur de Manchester qui fait beaucoup parler de lui cette année. On l’a découvert en 2021 avec « Elevate » et « 2MS », deux titres aux productions drill incroyablement efficaces et sur lesquels Nemzzz semblait se balader.  Le jeune rappeur confiant et décomplexé annonce la couleur lorsqu’il clame « Invest in me like NFTs ».

 

Tout s’accélère fin 2023 avec le titre « Money and Vibes » d’abord qui sample de manière brillante le hit pop « Rock your Body » de Justin Timberlake puis avec le freestyle « 8 AM in MANNY », un clin d’oeil non dissimulé à Drake qui lui vaudra d’ailleurs un co-sign du rappeur Canadien.

En février 2024, Nemzzz sort sa première mixtape DO NOT DISTURB, un projet Drill de 11 titres rapidement suivi d’une version Deluxe sur laquelle viennent s’ajouter 4 titres inédits dont les featurings avec Lil Yatchy, Headie One et K-Trap. Un casting impressionnant à la hauteur des attentes placées sur le rappeur mais le projet est un peu décevant car trop répétitif. On retiendra tout de même quelques très bon titres dont le featuring avec Lil Yatchy « It’s Us », « PTSD » petit bijou de production avec son sample de « Like a Tatoo » de Sade et « I Know You Care » sur lequel Headie One rappelle qu’il est l’une des figures incontournables de la drill anglaise.

Titres à écouter d’urgence : « It’s Us » « PTSD », « Money and Vibes » et « 2MS »


6. Skepta : L’incontournable

Pour finir, il nous était impossible de ne pas mentionner Skepta. Figure emblématique de la scène grime anglaise depuis plus de 20 ans, Junior Adenuga de son vrai nom, a annoncé la couleur dès le 1er janvier 2024 en teasant la sortie d’un nouvel album intitulé Knife and Fork. Après une pause musicale de 3 ans, celui que l’on surnomme Big Smoke est un véritable touche à tout (MC, producteur, entrepreneur, DJ, modèle) et revient cette année avec des projets plus excitants les uns que les autres.

Tout d’abord la création de Mas Tiempo, un label de musique house qui est à l’origine de la sortie du titre remix « Can’t play myself (a tribute to Amy) », magnifique hommage à Amy Winehouse et dont le set DJ improvisé dans les rues de Camden a fait le tour des réseaux sociaux.

Ensuite l’organisation d’un festival, le Big Smoke Festival qui aura lieu à Londres le 6 juillet prochain et promet une affiche alléchante entre rap, r&b et afrobeats dont Skepta lui-même, son frére JME, K-trap, Mahalia et Uncle Waffles.

Et bien sûr ce nouvel album dont Skepta nous en a donné un avant-goût avec un premier single « Gas me Up (diligent) » sorti fin janvier. Sur une production trap ensoleillée et entrainante, le rappeur de Tottenham remet les pendules à l’heure avec un egotrip convaincant et efficace (« I’m talking about taking a year out still I can’t see no competition. Can’t see anyone threatening my position »). Le morceau fait penser à « God’s Plan » de Drake avec son refrain chanté a capella suivi d’un drop et devrait également donner lieu à des pogos mémorables lors des festivals de cet été.

Le deuxième single déjà sorti « Tony Montana » en collaboration avec l’artiste nigérian Portable, est plus dansant et laisse présager une place de choix pour les sonorités afrobeats dans le nouvel album du rappeur originaire du Nigéria. Qu’on le veuille ou non, 2024 sera donc pour le rap UK une nouvelle fois une année pour Skepta.

Titres à écouter d’urgence : « Gas me up (dilligent) », « Tony Montana » et pour les classiques « Shutdown », « Praise the lord », « That’s not me » and « I spy ».


6 autres artistes Rap UK à suivre en 2024 : 

  • Ghetts un « vétéran » de la scène qui a sorti le très bon album On Purpose With Purpose en février et dont on vous reparlera très vite ;
  • Little Simz dont l’EP surprise Drop 7 est sorti début février et qui sera à l’affiche du prestigieux festival anglais Glastonburry ;
  • Dave qui sortira son 3ème album solo après un excellent EP en duo avec Central Cee (Split Decision) et son featuring remarqué avec Tiakola en 2023 ;
  • Meekz le rappeur cagoulé de Manchester qui vient d’annoncer une mixtape et nous donne un avant goût avec le clip explosif de « Mini me’s » ;
  • Potter Payper qui nous a surpris avec l’excellente mixtape Thanks for Hating moins d’un an après son classique Real Back in Style ;
  • Strandz qui multiplie les bangers et dont on joue le dernier EP No time en boucle

Pour aller plus loin : lancez notre playlist « From the UK » fraichement mise à jour pour l’occasion ! 

From the UK

Florent Hacq

Recent Posts

Heavy Rotation #464

Tracklist de la semaine Titre Artiste(s) Album "MOTORSPORT" Noveyz (single) "HEART BEAT" OSO, Hydro4k (single)…

3 jours ago

Vince Staples, Juicy J, Sango… les sorties d’albums de la semaine

Si le mois de mai se rapproche un petit peu plus chaque jour de son…

6 jours ago

‘Passion Calins’, un projet collectif et intime

Ton projet sort dans un jour et ta release s’est passé il y a deux…

1 semaine ago

Heavy Rotation #463

Tracklist de la semaine Titre Artiste(s) Album "KIT-KAT 奇巧" sheng (single) "VISIONS" Sigma, Hash K…

1 semaine ago

Ghetts – On Purpose With Purpose

Ghetts n’est pas le rappeur anglais le plus exposé. Il n’a ni les tubes d’un…

2 semaines ago

Rapsody, Mach-Hommy, Childish… les sorties d’albums de la semaine

Cinq années après la sortie de son dernier projet, Rapsody signe son retour avec Please…

2 semaines ago