Médine annonce un concert événement avec le clip "Bataclan"

medine

Médine annonce un concert événement avec le clip "Bataclan"


Quelques jours après avoir dévoilé le tracklist de son futur album Storyteller, qui comportera notamment des featurings avec Sofiane, Kery James, Youssoupha, le pianiste Sofiane Pamart (présent notamment aux côtés du rappeur belge Scylla) ou encore son fils aîné Massoud, Médine revient aujourd’hui avec un second extrait de son projet, « Bataclan ».

Un morceau lourd de sens

Dire que le morceau est lourd de sens est un euphémisme tant une fois de plus le rappeur havrais délivre à ses auditeurs un texte à l’émotion palpable. Le titre du morceau ne fait aucunement référence aux événements de 2015 mais au rêve de l’artiste de pouvoir un jour jouer dans cette salle mythique.  Le texte nous amène donc dans une ambiance à cheval entre « Lecture Aléatoire » et « Global« , alternant donc entre nostalgie de ses premières heures de rappeur et introspection sincère. Et à ce petit jeu-là, le MC excelle : il nous plonge dans ses débuts artistiques, nous fait découvrir ses premières peurs avant de monter sur scène, décrit l’ambiance de ces salles de concert poussiéreuses et mal entretenues. La plume de Médine nous transporte, nous ne sommes pas loin de sentir le toucher du velours rouge des sièges de la salle sous nos doigts tant le travail de narration est maîtrisé à la perfection. Avec cette boucle lancinante que le MC répète sans fin, comme un rêve dont on ne peut sortir : « Tout ce que je voulais faire c’était le Bataclan ».

Un clip esthétiquement réussi

Le visuel du morceau, réalisé par Florin Defrance en coproduction avec Alpaga Films, nous amène vers un univers futuriste, quelque part entre Matrix et Black Mirror. On y découvre un entrepôt désaffecté qui fait office de salle de shoot bien particulière. Les consommateurs semblent la fréquenter afin de se voir administrer une dose de rêve, de plaisir et ainsi libérer cette dopamine qui se fait si rare. Le MC havrais semble être un habitué de la salle tant il se déplace avec aisance dans ce lieu de débauche cérébrale. Il y croise d’ailleurs Youssoupha déjà en train de planer, ou encore Orelsan contemplant la scène en attendant son tour. Une fois installé, Médine est alors raccordé au « système » de la salle, à savoir un piano joué par Sofiane Pamart et une station de production avec producteur du label Proof. Commence alors son voyage dans son paradis artificiel, qui propulse alors le MC sur la scène mythique et tant convoitée du Bataclan. Alors que l’artiste est en extase, la machine semble pour autant s’emballer et le voyage n’est que de courte durée, renvoyant le toxicomane à la rue.

« Pourquoi appelle-t-on ça la fosse
Moi je n’y ai vu que des vrais »

Une annonce en guise de conclusion

La fin du clip est l’occasion pour l’artiste de faire une annonce importante. Le rêve du junkie semble être devenu réalité puisqu’on y voit Médine admirant sur le boulevard Voltaire son nom en tête d’affiche du Bataclan. Le rendez-vous est donc pris avec son public, le MC se produira donc pour de vrai sur la scène du Bataclan le 20 octobre prochain pour ce qui sera la date phare de la tournée accompagnant son prochain album.